Flyer Conceptuel

Après avoir créé les cartes de visites, je souhaitais aussi faire un flyer format A5, dans le même esprit. La première problématique qui s’est posé à moi est la durée de vie du flyer.
Communément, un flyer est destiné à une opération promotionnelle de courte durée où à un évènement bien précis.Par conséquent, il demeure un objet jetable voué à être recyclé. Je devais donc trouver une solution pour le rendre intemporel.

Le deuxième point qui a retenu mon attention est son design. Un flyer contient toujours les mêmes éléments: une image pour attirer l’oeil, un slogan accrocheur, les dates et lieux, les coordonnées de l’émetteur, l’entreprise qui l’a imprimé et les mentions légales du type « Ne pas jeter sur la voie publique. Le deuxième challenge était donc de concevoir un flyer sortant de l’ordinaire quitte à aller à l’encontre de la norme existante.

Maintenant que la problématique était posée, je pouvais réfléchir au futur design. Il devra être dans le même esprit que la carte de visite afin d’avoir une communication la plus cohérente possible quitte à intégrer complétement la carte avec l’as de pique. Afin de contraster le noir et le blanc, une autre couleur devra être présente.

Intégrer la carte de l’as de pique dans le design n’était pas si évident. Je souhaitais une cohésion de l’ensemble du design du flyer. C’est à ce moment où j’ai eu l’idée de créer plusieurs cartes qui serait déposer de manière aléatoire sur toutes la surface. Les cartes à jouer étant toujours séparées en deux catégories de couleurs, rouge et noir, j’ai donc décidé de créer des cartes rouges et blanches, le tout dispersé dans les 4 familles, cœur, pique, carreau et trèfle. J’ai donc créer les 8 cartes différentes, 2 as de pique, 2 as de trèfle, 2 as de cœur et 2 as de carreau :

  • En noir, pique et trèfle, le recto de la carte de visite, une carte avec un logo alternatif, une carte qualité, et la dernière avec l’adresse du site internet www.ill-communications.com.
  • En rouge, cœur et carreau, une carte pour chacune de mes trois activités, créations graphiques, conception web, personnalisation et une dernière avec le slogan « Des créations de malade! ».

flyer conceptuel

Les différentes cartes créées, je pouvais commencer la composition du flyer. Après avoir essayé différentes combinaisons, dont une version avec une ombre portée sur chaque carte pour donner du relief qui s’est révélée trop surchargée au final, je n’ai pas été satisfait de l’aspect du flyer A5 au niveau des bordures. Pour ce qui est de l’autre face, plutôt que d’y faire apparaitre les différents éléments voulus par la norme, j’ai décidé de le rendre identique au verso et réversible.

C’est à ce moment précis que l’idée de faire un flyer « infini » m’est venue à l’esprit. Je devais trouver comment placer les différentes cartes du flyer de telle manière que si un autre flyer lui est accolé, le motif continue et ne forme plus qu’un flyer de format A4. Cet effet est comparable à un motif mis en fond de page en effet mosaïque d’une page web.

Un tel design est facilement concevable sur ordinateur. Par contre pour avoir le même résultat sur le produit imprimé final, il y a d’autres paramètres à prendre en compte.

 Outre les différentes normes spécifiques à l’impression professionnelle à prendre en compte (300dpi, couleur CMJN, taux d’encrage maximal de 320%, etc…) il ne faut oublier le fond perdu de 3mm à inclure dans le fichier, correspondant à la marge de coupe lors de la production du flyer.

Après avoir fait plusieurs tests, j’ai envoyé les fichiers en production et j’ai obtenu le résultat suivant:

 

flyer conceptuel ILL COMMUNICATIONS

Le produit fini est très satisfaisant. Les flyers mis les uns à coté des autres s’alignent bien et le motif est très peu altéré.

Il est vrai que ce flyer est à contre courant, étant plus axé sur le coté objet décoratif, que le coté informatif classique. J’assume entièrement ce choix artistique. Au final, il remplit mes attentes: il attire l’œil, il n’est pas un simple flyer car c’est un élément d’une composition infinie en mosaïque, tout en intégrant mon logo et l’adresse de mon site internet.

Dans un marché concurrentiel, il existe toujours des solutions simples et efficaces pour se démarquer.

 

 

Cartes de visites

La conception de mes cartes de visites a été un long travail de réflexion. Tout d’abord, dans un souci d’image professionnelle, je souhaitais passer par un imprimeur afin d’avoir un produit de qualité plutôt que de passer par un site mondialement connu qui permet d’obtenir des cartes de visites à moindre coût. En effet, vos outils de communications font partie intégrante de votre image de marque.
Les cartes de visites, par exemple, sont le support de communication que vous serez amené à distribuer  le plus. Rien qu’en les observant, votre interlocuteur ou votre futur client peuvent déjà se faire une idée de votre société. Si la carte est faite sur un papier de qualité moyenne avec l’adresse du site éditeur au dos, votre interlocuteur risque de se dire que vous êtes une petite société qui n’a pas beaucoup de moyen et du coup, aussi compétent que vous êtes, vous ne serez pas pris au sérieux.

Le second élément qui a soulevé ma réflexion est quel format ou forme choisir. Tout d’abord, les cartes de visites sont soumises à des normes au niveau de leurs dimensions (dans la majeure partie des cas 8.5cm x 5.5cm ou 9cm x 5cm).  Il est très important de les concevoir en respectant ces normes car la plupart des personnes avec qui vous échangerez votre carte, la mettra dans un porte carte, et si elle ne rentre pas dedans, la mettra dans poche et risque grandement de la retrouver au même endroit après un passage en machine à laver.

Après avoir pris en compte ces deux problématiques, je pouvais m’atteler à la tache la plus compliquée, la conception. Afin de voir ce qu’il était possible de faire et éviter de perdre du temps en concevant un prototype qui ne serait pas réellement réalisable, j’ai d’abord surfé sur les nombreux sites proposant la production de ce type de produit. En relief, effet brillant, multicolores, recto-verso, etc…, il est pratiquement possible de faire tout et n’importe quoi, tout dépend du budget. Cherchant à obtenir un produit original avec un bon rapport qualité/prix, mon premier choix a été d’opter pour une carte en noir et blanc.

Ce choix a été aussi motivé par une autre problématique, avoir une communication cohérente sur tous supports, c’est à dire que mon logo ait un rendu identique quelque soit le support, aussi bien une carte de visite qu’une simple facture. Si par exemple j’avais choisi un logo aux couleurs vives, si je l’imprimais sur une facture en noir et blanc, son apparence aurait été altérée, les couleurs vives se transformant en différentes nuances de gris rendant le logo illisible. De plus le contraste noir et blanc est celui qui ressort le mieux et par conséquent le plus facile à lire.

En quête d’originalité, j’ai décidé de concevoir 4 modèles différents, en noir et blanc et recto verso. Afin d’avoir une meilleure idée de leur rendu, je les ai imprimé sur du papier à fort grammage:

 

prototypes-carte-2-visites

Après les avoir inspecté sous toutes les coutures, j’ai eu les impressions suivantes:

Le premier prototype ne me convenait pas. Le verso avec le logo ill répété plusieurs fois, bout à bout, en diagonale était un peu trop agressif et illisible.  Le recto était simple et compréhensible mais trop commun.

Le second prototype, le poste de radio au devant et la cassette au dos, était très original, ce qui était autant un avantage qu’un inconvénient.  Les dessins du poste et de la casquette étant très grands, les informations n’étaient pas assez lisibles et surtout pas évidentes à placer. De plus, les deux objets choisis suggéraient plutôt que mon domaine d’activé soit dans la musique ou la production de support musicaux. Donc je ne l’ai pas retenu.

Le troisième prototype était classique et original. Son défaut majeur est qu’il est surchargé, entre les différentes bordures et les 7 logos. De plus, je trouvais que la composition entre les différents éléments suggérait un banal collage bout à bout.

Le quatrième prototype se rapprochait le plus de ce qui rendait le mieux à mes yeux. Le concept de la carte avec l’as de pique au recto me plaisait beaucoup mais je trouvais l’as de pique central pas assez travaillé. Le verso, quant à lui, contenait de bonnes idées mais était trop surchargé, rendant le contenu peu lisible.

La réalisation de ces prototypes m’a bien aidé à trouver mon concept final: des cartes de visites à l’apparence de cartes à jouer.

Après une recherche sur internet, j’ai trouvé un imprimeur qui proposait des cartes de visites aux bords arrondies, ce qui m’a conforté dans mon choix.

Maintenant que j’avais le concept, je pouvais m’atteler à modifier tous les éléments graphiques qui ne me convenaient pas.

L’as de pique central de la face recto de la future carte de visite me séduisait bien au niveau de sa symbolique. Souvent associé à la chance, l’as de pique peut être assimilé, dans un autre contexte, à une victoire après avoir rencontré de nombreuses difficultés, ce qui symbolise bien le parcours de tout indépendant dans le monde du travail. Pour rendre cet as de pique plus travaillé, je cherchais à lui intégrer un symbole qui me représentait. Étant quelqu’un de créatif, l’idée surexploitée de l’ampoule m’est tout naturellement venue à l’esprit. J’ai donc décidé de placer une ampoule rayonnante avec le logo ill en guise de filament, le tout à l’intérieur de l’as de pique.

Au dos, j’ai décidé de reprendre le logo de l’as de pique. Il était impératif que mes trois domaines d’activités apparaissent mais pas de la même manière que sur le 4ème prototype où ils étaient les uns à coté des autres les rendant difficilement lisibles.

En les incorporant en rond autour de l’as de pique, l’espace était mieux optimisé et les informations beaucoup plus lisibles. Pour séparer les 3 domaines, j’ai décidé de rajouter un trèfle, un cœur et un carreau ce qui reste dans le thème du concept.

Pour mes coordonnées, j’ai repris la disposition et certaines typographies comparables à  celles de la quatrième version mais en épurant les transitions pour rendre le tout le plus compréhensible possible.

 

cartes2visitesfinal

Au final je suis très satisfait du résultat. Les cartes me ressemblent et sont originales tout en étant classiques et très lisibles. Le produit final correspond à mes attentes de la qualité professionnelle que je souhaitais, tant au niveau de l’impression que de la finition.

Des cartes de visites originales dans la norme!

 

BackToTop
ILL [communications] 2017 - Tous droits réservés